La coelioscopie

La coelioscopie

C’est une intervention chirurgicale consistant à introduire une caméra dans l’ombilic, via un conduit  de 1 centimètre de diamètre en plastique (un trocart), en insufflant du gaz dans l’abdomen, permettant la visualisation de l’utérus, des trompes et des ovaires et de réaliser ainsi un diagnostic précis sur la fertilité, et de réparer les anomalies le cas échéant.

Complications

Elles sont très rares:

Les hématomes et abcès de paroi sont rares et peu graves.

Les plaie des organes de voisinage (vessie, rectum) ou des gros vaisseaux sont graves mais très rares (0.4 à 0.5 pour 1000 coelioscopies)

La durée de l'hospitalisation

La très grande majorité des coelioscopies de bilan sont réalisées en ambulatoire à Lariboisière, c’est-à-dire avec une entrée à l’hôpital le matin, et une sortie dans l’après-midi ou le soir. Si un geste plus lourd a finalement été réalisé, ou si la patiente n’est pas prête à sortir le jour même pour des raisons médicales, l’hospitalisation peut parfois se prolonger.

L'arrêt de travail

Une cœlioscopie de bilan seule provoque peu de douleurs postopératoires, et la patiente opérée peut  vivre « une vie normale » dès le lendemain.

Néanmoins, en général, 7 à 15 jours d’arrêt de travail sont prescrits pour une cœlioscopie classique sans geste lourd.

Particularités à Lariboisière ?

 La « Low Impact Laparoscopy »

A Lariboisière, on pratique depuis maintenant 4 ans une forme particulière de coelioscopie, peu utilisée encore en France, la « low impact laparoscopy » c’est-à-dire la microcoelioscopie à faible impact

Une microcoelioscopie

Utilisation de  « micro-trocarts » mesurant 3 millimètres. Avantages:

  • petites incisions, donc des petites cicatrices
  • sans aucun point de suture
  • provoquant moins de douleurs de paroi

Une intervention à basse pression

Le fait de gonfler l’abdomen avec une pression basse

  • entraine moins de douleurs après la coelioscopie
  • et facilite la sortie en ambulatoire, c’est-à-dire le jour même de l’intervention

Quels spécialistes ?

Chirurgiens gynécologues experts en microcoelioscopie d’infertilité :

Pr Benifla, Dr Sroussi, Dr Fazel